Pâte à tartiner DIY

Une pâte à tartiner au goût similaire à celle d’une marque célèbre mais avec des ingrédients de qualité ? C’est possible et c’est facile !

Voici la recette !

INGRédients

  • 200g de chocolat praliné
  • 100g de chocolat noir
  • 20g d’huile de coco
  • 400ml de lait concentré non sucré
  • 30 g de sucre
  • 10cl  d’huile de noisette
  • une poignée de noisettes (facultatif)
  • 1 pincée de sel

 

 

Préférez des ingrédients de qualité, si possible bio.

L’huile de coco a l’avantage de se solidifier afin de rendre votre pâte à tartiner compacte, en plus d’être excellente pour la santé. Vous pouvez la choisir désodorisée si le goût de coco vous déplaît.

Choisissez de préférence du sucre non raffiné ou du sucre de coco. Vous pouvez également prendre du lait concentré sucré, dans ce cas ne rajoutez pas les 30g de sucre.

Vous pouvez varier la quantité des ingrédients en  fonction de vos goûts, plus ou moins sucré, plus ou moins crémeux…

INSTRUCTIONS

éTAPE 1

Mixer les noisettes. Réserver.
(Cette étape n’est utile que pour ceux qui aiment les éclats de noisette dans leur pâte à tartiner)

éTAPE 2

Faire fondre les deux chocolats à feu doux dans une casserole avec le lait concentré, le sucre, l’huile de coco et le sel. Remuer.

éTAPE 3

En dehors du feu ajouter l’huile et les éclats de noisettes. Remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

éTAPE 4

Mettre la pâte à tartiner dans un bocal en verre. En refroidissant, elle va durcir.

La pâte à tartiner se conserve un mois minimum au réfrigérateur, mais dure rarement aussi longtemps en présence de gourmands !

Nutrition

La pâte à tartiner étant très riche en sucres, je vous la conseille uniquement à l’heure du goûter et de façon occasionnelle.

  • Lipides (acides gras saturés et mono-insaturés) 30% 30%
  • Glucides (sucres) 50% 50%
  • Protéines 10% 10%
  • Fibres 10% 10%

Le ratio lipides-glucides-protides de cette pâte à tartiner maison est à peu près similaire à celle d’une pâte à tartiner achetée dans le commerce. Il y a cependant des différences fondamentales :

  • La qualité des ingrédients (huile de coco et huile de noisette notamment au lieu d’huile de palme ou autre huile hydrogénée)
  • l’absence d’acides gras trans, délétères pour notre santé et surtout celle de nos enfants
  • l’absence de conservateurs

Le seul bémol pourrait être le lait concentré industriel. Il est possible de le faire soi-même, c’est simple mais long.

Régalez-vous !